Déguisements et jeux de rôles
pour se mettre dans la peau d'un autre

Les enfants adorent se déguiser et imiter les grands, créant à l’aide d’accessoires les personnages qu’ils aiment ou ceux qu’ils aspirent à devenir. Mais se déguiser n’est pas qu'un simple jeu, cela permet aussi à l’enfant d’en apprendre plus sur lui.

Sommaire

Le déguisement, à quoi ça sert ?

C’est en effet une activité qui permet aux enfants de grandir, au même titre que beaucoup d'autres jeux. Une fois revêtu son déguisement, un enfant apprend mieux à « faire semblant » et développe ainsi son imagination. Le fait de se déguiser est également, en soi, l'occasion de progresser : en enfilant un costume ou en se maquillant, l’enfant se voit changer d'apparence et prend conscience qu'il reste la même personne.

Les enfants aiment se déguiser à partir de l’âge de trois ans, âge où ils sont en mesure d’imiter un animal en faisant son cri et en adoptant son attitude, ou d’imiter une personne (de faire comme maman, comme papa, comme son grand frère, etc.). Par ailleurs, le déguisement est apprécié par les enfants plus âgés et cela tout particulièrement de 4 à 7 ans. C’est ce qu’on appelle l’âge du jeu de rôle, l’âge où on s’approprie le monde dans lequel nous évoluons en le reproduisant dans les jeux en jouant à être pompier, à être vétérinaire, à être ambulancier, à être professeur, à être caissière ou encore un aventurier ou un super héros. De 8 à 12 ans c’est l’âge du déguisement dans un contexte de spectacle, de théâtre, de mise en scène.

 

Les accessoires : indispensables au déguisement

 

Les adultes pensent souvent que les enfants ont besoin de superbes costumes pour s’amuser. Ce sont pourtant les accessoires qui revêtent le plus d’importance. En effet, des ailes et une baguette magique suffisent pour se transformer en fée, un chapeau de cow-boy et des pistolets pour se transformer en redoutable justicier du Far West, une cape pour devenir un vampire ou un super héros... Bref, le plus important dans un costume, c'est d’offrir une diversité d’accessoires pouvant permettre à l’enfant de jouer un personnage. En cas de costume complet, veillez à ce que la taille du costume soit adaptée au corps de l'enfant : s'il est serré dedans il ne pourra pas jouer à son aise et voudra rapidement se changer. Il est préférable que l'enfant puisse lui-même retirer son déguisement, il vaut donc mieux éviter les fermetures éclair dans le dos

 

 

Déguisement et jeux de rôles 

Le jeu de rôle est favorisé par la présence de costumes et de déguisements. De 4 à 7 ans les enfants adorent les jeux de rôles, aiment jouer à être un personnage et peuvent passer des heures à jouer à la maman et au bébé, au médecin et au malade, au client et à la caissière. Ils reproduisent la société qui les entoure ou s’inspirent de leurs histoires préférées. À partir d'un conte, d'une histoire palpitante, votre enfant développe ses scénarios et endosse le costume du super héros. Cela lui permet de stimuler ses capacités d'observation et créatrices. Tout naturellement l’enfant prend le relais du héros de l’histoire pour se lancer dans des aventures imaginaires. Ces moments de jeux vont l’amener à vivre, « en faisant semblant », des quantités de situations nouvelles. Elles éveilleront son imagination et favoriseront la construction de sa personnalité.

 

Et pour les tout-petits ?

Votre tout-petit ne reconnaît son image dans un miroir que vers l'âge de 24 mois. C'est seulement à ce moment-là qu'il pourra vraiment s'amuser en voyant son apparence modifiée.

Pour initier votre tout-petit aux joies du déguisement, procédez par étapes. Si vous voulez lui faire plaisir, il faut lui apprendre, pas à pas, à se transformer. Et ce, toujours devant un miroir : il doit se voir changer d'apparence. Au début, une petite tâche faite sur son nez avec le rouge à lèvres de Maman ou bien quelques traits au crayon noir sur ses joues suffiront à le maquiller en clown ou en chat. Pour minimiser les risques d'allergie, vérifiez la qualité des produits en faisant un test dans le pli du coude de l'enfant la veille ou l'avant-veille.

Au niveau des accessoires, en règle générale, les tout-petits n'apprécient pas les masques. Ils transpirent dessous et ont parfois du mal à respirer à leur aise, par contre vous pouvez par exemple leur mettre un chapeau sur la tête, pour eux, c'est déjà une transformation considérable.

Les parents conseils vous recommandent aussi !