La méthode Montessori, qu’est-ce que c’est ?

Derrière la méthode Montessori, il y a le travail d’une italienne : le docteur Maria Montessori. Cette femme-médecin a longtemps observé des enfants issus de milieux culturels variés. Pour elle, tous les enfants sont pourvus de capacités permettant d’acquérir des connaissances. Elle estime qu’un être humain ne peut pas être éduqué par une autre personne. Il doit agir par lui-même sinon il ne le fera pas. Pour apprendre, il doit être motivé par l’amour de la connaissance et par une curiosité naturelle. L’éducation des petits enfants ne doit donc pas se résumer à les abreuver de connaissances toutes faites. Il faut plutôt cultiver leur désir d’apprendre pour qu’il l’accompagne tout au long de la vie. A partir de ses observations, elle a créé la méthode Montessori, une pédagogie reconnue et utilisée dans le monde entier.

Comment ça fonctionne ?

Il faut cultiver l’enthousiasme d’un enfant. Plutôt que de lui imposer des apprentissages, il vaut mieux l’accompagner et le laisser choisir ce qu’il a envie d’apprendre, selon son envie du moment. Bien sûr, il y a des astuces. Par exemple, moins un objet est accessible, plus il est désiré. Si, en classe, on ne sort un certain jeu que de façon occasionnelle, l’enfant y accordera beaucoup plus d’attention et sera beaucoup plus motivé pour y jouer. Il apprendra aussi à gérer ses frustrations, à partager et à patienter. Pour Maria Montessori, un tout-petit est comme une éponge qui absorbe de façon naturelle toute l’information de son environnement. L’idée est qu’il apprenne comme il apprend sa langue maternelle, de façon intuitive, en utilisant tous ses sens et sans qu’on lui impose de grands principes théoriques. Il peut ainsi apprendre à lire, à écrire, à compter de façon naturelle et avec plaisir, sans effort particulier. 

Les jeux éducatifs inspirés de la méthode Montessori

Les jeux inspirés de la méthode Montessori présentent plusieurs qualités. Ils doivent être esthétiques et attractifs pour donner envie d’apprendre et de toucher. Ils doivent permettre à l’enfant de s’auto-corriger et apprendre par lui-même. Ils doivent aussi faire appel à une qualité sensorielle particulière. Pour apprendre, il faut se concentrer. Et la meilleure façon d’y parvenir, pour un enfant, c’est d’utiliser ses mains. Par exemple, pour les jeux de lettres, l’enfant peut apprendre en voyant une lettre sur une carte et en suivant son contour un peu rugueux. Ainsi, l’apprentissage se fait de façon ludique et intuitive en mobilisant plusieurs sens. Il mémorise mieux et apprend à son rythme.